Le Blog de L’experience Client : 3 tendances de l’expérience de vente au détail qui vont changer votre approche de service

Vous n’avez pas besoin que je vous dise que le commerce de détail évolue rapidement, mais avec tant de choses qui se passent en même temps, il est difficile d’obtenir de véritables conseils sur les tendances que vous pouvez commencer à suivre aujourd’hui.
Voici votre guide incontournable pour vous aider à rester au fait des dernières évolutions de la vente au détail afin que vous puissiez vous aussi être à l’avant-garde.
David Rich, PDG d’ICC / , a présenté ses trois principales tendances en matière de vente au détail et leur effet sur les résultats que votre organisation peut obtenir. Ces trois tendances de la vente au détail dans l’expérience d’achat des clients sont essentielles à l’avenir, car les entreprises apprennent à équilibrer l’expérience d’achat numérique et en personne afin d’obtenir des résultats commerciaux.

1. La montée du portefeuille mobile

Les consommateurs sont toujours à la recherche de moyens de paiement plus faciles. Même si les cartes de crédit et les espèces resteront en place pendant de nombreuses années, la plate-forme mobile est en passe de devenir un puissant outil de paiement gagnant-gagnant pour les clients et les détaillants.
Pour les clients, créer un compte de paiement auquel ils peuvent accéder via leur smartphone représente un achat immédiat – un avantage considérable pour ceux qui n’ont pas le temps de faire la queue et d’effectuer une transaction classique. Pour les détaillants, les paiements mobiles liés aux profils des clients leur permettent de personnaliser les offres et de suggérer des produits connexes en fonction de l’historique des achats. Je vous laisse imaginez les cb à partir de 15 ou 20 € pour certains magasins.
Selon Forrester Research, les paiements mobiles représenteront 90 milliards de dollars dans les années à venir, et 2014 est la plus grande avancée à ce jour, car les services de paiement mobile tels que Google Wallet, PayPal, Square Wallet et Dwolla commencent à attirer l’attention détaillants.

2. La brique et le mortier deviennent interactifs

Avec autant de nouvelles façons de nouer des relations avec un détaillant, le traditionnel brick-and-mortar est sur le point de se tourner vers l’avenir avec des fonctionnalités interactives.

Un excellent moyen de commencer à offrir des expériences plus  satisfaisantes en magasin  consiste à donner à vos clients un lien avec ce qu’ils ont déjà: smartphones et tablettes.

Outre les paiements mobiles, il existe plusieurs autres manières d’utiliser le canal mobile pour intégrer les fonctionnalités en magasin.

Les démonstrations de produits numériques, des informations détaillées sur les produits et le partage sur les réseaux sociaux sont autant de moyens de se débarrasser de la présentation obsolète des grands magasins et de donner aux clients une toute nouvelle raison de se déconnecter et de reprendre la parole.

Alors, par où partez-vous? Regardez les détaillants qui changent déjà le jeu et voient de gros résultats:

Apple, par exemple, a été l’un des premiers à mettre l’iPhone entre les mains du personnel d’étage afin de répondre rapidement  à la myriade de questions que les  gens se posent pour résoudre leurs problèmes. Avec un accès direct à l’inventaire, aux profils d’utilisateurs et au paiement en personne, vous aurez du mal à trouver un comptoir de paiement traditionnel dans plusieurs de leurs succursales ces jours-ci.

Burberry est un autre détaillant qui innove en créant une identité mobile intéressante. Un incontournable du monde de la mode, ils invitent les clients dans leurs magasins à retransmettre en direct des événements de mode, puis distribuent des iPads contenant des informations sur les produits et des options d’achat pour les vêtements qu’ils viennent de voir.

Commencez à réfléchir à la manière dont vous pouvez offrir aux clients un niveau de connectivité supplémentaire dans vos magasins en déterminant quelle partie de l’expérience d’achat pourrait être simplifiée par une simple pression sur un bouton.

3. Exploiter le pouvoir du social shopping

Si vous ne l’avez pas remarqué, les clients ont eu une vie sociale à propos de ce qu’ils achètent. Les réseaux sociaux tels que Pinterest sont spécialement conçus pour permettre aux utilisateurs de partager des images et des informations sur les produits qu’ils ont et qu’ils souhaitent.

Aujourd’hui, la plupart des détaillants utilisent les médias sociaux comme une extension de leur service après-vente pour recueillir leurs commentaires et établir des liens avec leurs clients. En 2014, les marques franchiront une étape supplémentaire en intégrant les médias sociaux directement dans le développement de produits et l’agencement des magasins.

Nordstrom est l’un des premiers à mettre ce plan à exécution en collaborant avec Pinterest pour déterminer les produits qui génèreront le plus de buzz dans le magasin. Selon Business Insider ,

“Les articles populaires sur Pinterest seront affichés avec une étiquette rouge les identifiant comme étant populaires dans les rayons des chaussures et sacs à main pour femmes des 117 magasins Nordstrom.”

Target a également lancé sa propre campagne de diffusion sur les médias sociaux avec  Awesome Shop – un site Web affichant les éléments les plus épinglés et les mieux commentés de la cible pour que les personnes puissent s’y connecter et les partager via leurs cercles sociaux.

Commencez à faire attention à plus que ce qui se dit en ligne et découvrez quels produits sont partagés et appréciés le plus. Utilisez-le pour optimiser votre inventaire en magasin et renforcer l’efficacité de vos offres. Surtout, restez au courant de toutes les principales actualités, recherches et autres ressources dont les détaillants ont besoin pour garder une longueur d’avance.

rédigé par : l’équipe de rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *